10ème édition des Journées du Patrimoine de Casa
Casablanca,

Ma Ville, mon Patrimoine

Du 9 au 13 mai 2018
09 au 13 mai 2018, vous pourrez (re)découvrir autrement votre ville.
Des visites guidées seront assurées le week-end du 11 au 13 mai 2018 par plus de 300 guides bénévoles.
Le vendredi 11 mai : place aux « Enfants du patrimoine » !
Aux explorations urbaines répond une riche programmation culturelle autour du thème : Casablanca et ses Bâtisseurs

«Ma Ville, mon Patrimoine»
Une édition en hommage à la ville, ses hommes, femmes et à son génie créatif.
Venez découvrir avec nous ce patrimoine partagé par tous !

Casablanca n’est pas Dubaï. Casablanca n’est pas Las Vegas. Casablanca est une ville africaine, arabe, atlantique et méditerranéenne aux influences européennes. Métropole d’aujourd’hui, moderne, bruyante, vivante et colorée, dynamique, débordante d’énergie, où se mêlent depuis toujours des populations différentes, elle est le fruit d’une des plus grandes aventures urbanistiques du XXe siècle. Cas d’étude incontournable dans les plus grandes écoles d’architecture de par le monde, laboratoire d’architecture, territoire de tous les possibles, de tous les superlatifs, Casablanca est un « livre à ciel ouvert de l’architecture de la première moitié du XXe siècle», porteur d’une nouvelle pensée urbaine et où l’innovation urbanistique fait écho l’innovation esthétique : après les styles néo-mauresque et néo-classique, c’est un courant moderne, nourri du Bauhaus et du constructivisme, qui s’affirme au fil des bâtiments casablancais. L’Art déco, dont les formes géométriques se marient avec motifs et zellige traditionnels, n’est que le début de cette réflexion architecturale. Gagnés par cet esprit pionnier, les promoteurs rivalisent d’audace pour voir s’élever ces immeubles qui portent encore leurs noms. Le miracle « Casablanca » captive dès lors une population cosmopolite, européenne mais aussi des marocains -juifs et musulmans- venus des quatre coins du pays, tous attirés par les opportunités d’affaires et la perspective de travail. Car l’histoire de Casablanca est indissociable de l’histoire des hommes et des femmes qui l’habitent et qui font de la ville aujourd’hui un centre industriel, coeur financier, poumon commercial et moteur économique et culturel du Maroc.

La scène culturelle qui émerge dans cette ville considère désormais, comme l’écrit à juste titre Omar Berrada, écrivain et commissaire d’exposition : « le patrimoine populaire comme un corps vivant, un agent permanent de renouvellement de la culture ». Les artistes rendent profane ce qui est considéré jusqu’alors sacré. Ils s’arrogent le droit de se l’approprier, le réinterpréter et prennent toutes leurs libertés vis-à-vis de ce legs. Exemples : pour la musique - Nass El Ghiwane, le « maréchal » Kibou et BouchaibBidaoui, Lemchaheb, Jil Jilala et Tagadda. Pour le théatre, TayebSaddiki. Pour les arts visuels et graphiques, le Groupe de Casablanca. Pour le cinéma, Ahmed Bouanani, Mohamed Afifi et Mohamed Raggad. Pour la littérature, Mohamed Zafzaf et Driss Khoury.

La contre-culture née à Casablanca va devenir le référent des générations d’artistes qui vont suivre. Tous s’en revendiquent. Ce qu’on a appelé le mouvement « Nayda » né dans les années 90 avec pour fer de lance L’Boulevard investit tout azimuts la musique, le street art, la performance etc. En adoptant le thème « Ma ville, Mon Patrimoine », c’est à ce capital matériel et immatériel que les Xeme journées du patrimoine veulent rendre hommage. Un thème qui se veut résolument ouvert sur les mille et une manières dont la population s’approprie, valorise, transmet, anime et innerve d’un nouveau souffle le patrimoine. Une initiative fédératrice destinée à sensibiliser le grand public à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine casablancais à travers des visites guidées, des conférences et des animations culturelles. Et surtout, grâce à un formidable élan collectif : la participation des citoyens à la transmission de ce patrimoine.

La programmation des Xème journées du patrimoine, s’articulent autour des visites guidées mais également une riche programmation culturelle proposée gratuitement et s’inscrivant dans l’espace public. Photographie, Expositions Littérature, tables rondes, conférences, ateliers pour enfants et adultes, dessin, hip hop sont autant de disciplines qui permettront au public de découvrir autrement l’architecture, l’urbanisme et les merveilles de la ville de Casablanca. Le patrimoine, au-delà des pierres et du béton, est une véritable transmission de savoir-faire

 

Casablanca et ses bâtisseurs !

Le site logo vous est offert par siway white

Organisateurs sponsors officiels Sponsors

Partenaires partenaires culturels

partenaires media 2m

Casamémoire 
Association de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle au Maroc
Partenaire officiel de l'UNESCO (statut de consultation)
29 avenue Lalla Yacout, 5ème étage Casablanca
Fixe : 0522 47 43 33 | Fax : 0522 22 74 64
casamemoire@casamemoire.org 
www.casamemoire.org

 

 

Contactez-nous

Inscription Newsletter

Editeur responsable : Rachid Andaloussi, Président de Casamémoire
Textes : Casamémoire
Photographies : Melita Vangelatos, Photo Academy, Mina Amzim, Faysal Bensator et Salomé Delille (Casamémoire).
Visuel de la 9éme édition des JP : Mariam Fadlou-lah
Conception : SIWAY